FormationInfo



Utilisation d'un réseau

Qu'est-ce qu'un réseau ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:R%C3%A9seau_informatique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Protocole_r%C3%A9seau
http://fr.wikipedia.org/wiki/Topologie_de_r%C3%A9seau
http://www.themanualpage.org/reseau/reseau_topo.php

Comment ça marche ?
- Adresse IP
http://fr.wikipedia.org/wiki/Adresse_ip
http://fr.wikipedia.org/wiki/Protocole_Internet
http://fr.wikibooks.org/wiki/Reseaux_TCP/IP_:_adressage_IP_v4
http://fr.wikipedia.org/wiki/Adresse_IPv4

ipconfig (Win NT/XP)
ifconfig (Linux)
Service web pour connaitre son adresse IP
- http://www.whatismyip.fr

IPv6
http://fr.wikipedia.org/wiki/Adresse_IPv6
http://www.sixxs.net/main Tunnel broker IPv6
http://www.ipv6experiment.com/ Expérimenter l'IPv6 ;-)
$ host -t AAAA website.net vérifier si un site web à une adresse IPv6
http://www.point6.net http://livre.point6.net
http://www.whatismyipv6.net
http://whatismyv6.com

- Adresse MAC
http://fr.wikipedia.org/wiki/Adresse_MAC
ipconfig /all (Win NT/XP)
ifconfig -a (Linux/Unix)
http://www.coffer.com/mac_find/ Vendor/Ethernet/Bluetooth MAC Address Lookup and Search

- Ethernet
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ethernet

- DNS
http://fr.wikipedia.org/wiki/DNS
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9solution_de_noms

- Masque réseau

- Adresse IP statique
A la maison
Adresse IP 192.168.0.1
128.64.32.16.8.4.2.1 . 128.64.32.16.8.4.2.1 . 128.64.32.16.8.4.2.1 . 128.64.32.16.8.4.2.1
11000000 . 1010100 . 00000000 . 00000001

Classe A : IP 0... MASQUE 255.0.0.0
IP locale allant de 10.0.0.0 à 10.255.255.255 (10/8) http://fr.wikipedia.org/wiki/Adresse_IP#Principe_du_CIDR
Classe B : IP 10.. MASQUE 255.255.0.0
IP locale allant de 172.16.0.0 à 172.31.255.255 (172.16/12)
Classe C : IP 11... MASQUE 255.255.255.0
IP locale allant de 192.168.0.0 à 192.168.255.255 (192.168/16)

Autre adresse IP réservée : 127.0.0.1 ou localhost = hôte local http://fr.wikipedia.org/wiki/Localhost

C'est un réseau de classe C
Masque 255.255.255.0
11111111 . 1111111 . 11111111 . 00000000
IP "ET LOGIQUE" MASQUE : 11000000 . 1010100 . 00000000 . 00000000


Au lycée Dautry
Exemple poste labo physique :
IP 10.187.102.114
MASQUE : 255.255.254.0
DNS : 10.187.103.245
Passerelle : 10.187.103.245


Quelle autres adresses IP :

Remarque : importance du respect de la table d'adresse IP actuellement définie
Réservation de bloc d'adresse par département / par salle / pour les serveurs



- Adresse IP obtenue dynamiquement par un DHCP
On peut alors faire de la réservation d'adresse IP par adresse MAC

- Les différents types de câble / connecteur RJ45 :
http://fr.wikipedia.org/wiki/RJ45
- câble droit (entre un PC et un commutateur)
- câble croisé (entre 2 PC relié directement)
- les switchs et leur action (peuvent "décroiser" le câble)

- Commutateur Ethernet / Concentrateur : Switch / Hub
http://fr.wikipedia.org/wiki/Commutateur_Ethernet
http://fr.wikipedia.org/wiki/Concentrateur
Différence au niveau de l'utilisation de la bande passante
Un hub est un équipement permettant de connecter plusieurs postes sur une seule prise réseau, selon une typologie en étoile, tout comme un switch.
Ces équipements se présentent sous la forme d'une boîte qui contient plusieurs prises de type RJ45. Une de ces prises est la prise principale que l'on raccorde au réseau. Les autres prises vont servir à connecter les machines.
La différence fondamentale entre un hub et un switch est que le hub n'est pas un équipement "intelligent". Tout ce qu'il reçoit sur une prise, il le transmet à toutes les autres prises du hub et la machine destinataire sait quand les données lui sont destinées. Ainsi, toutes les données sont envoyées sur toutes les prises, ce qui pose évidemment un problème de sécurité. Il est facile d'écouter (de sniffer) ce qui se passe sur un réseau si les machines sont connectées par un hub.
Un switch, lui, va transmettre les données uniquement sur la prise réseau destinataire. Les autres machines connectées au switch ne "verront" pas les données qui ne leur sont pas destinées respectivement.
Un switch améliore donc les performances réseau mais également la sécurité des données transmises. Il est plus difficile d'écouter le réseau avec des machines connectées par un switch que par un hub.
Toutefois, cela n'est pas impossible si le switch présente des failles de sécurité (via son interface web d'administration par exemple).

- Wifi
- CPL Courant porteur

- Passerelle / routeur
http://fr.wikipedia.org/wiki/Passerelle_%28informatique%29
http://fr.wikipedia.org/wiki/Routeur
http://fr.wikipedia.org/wiki/DMZ

- Serveur
http://fr.wikipedia.org/wiki/Serveur
- Serveur web http://fr.wikipedia.org/wiki/Serveur_web
- Serveur FTP http://fr.wikipedia.org/wiki/Serveur_FTP
- Serveur de courrier
- Autres protocoles / Modèle OSI
- NAS


- Pare-feu
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Pare-feu
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pare-feu

http://www.funix.org/fr/reseau/main-reseau.php3?ref=main&page=menu
http://www.reseaucerta.org/docs/cotecours/reseauSTG.pdf

- Outils de diagnostic
ouvrir une console DOS en cliquant Démarrer>Exécuter
puis en tapant : cmd (WIndows 2000/XP)
ou en tapant : command.com (WIndows 95/98)

ipconfig (Windows NT/XP) winipconfig (Win 95/98) ifconfig (Linux)
IPv4
ping http://fr.wikipedia.org/wiki/Ping
traceroute ou tracert http://fr.wikipedia.org/wiki/Traceroute
IPv6
ping6
traceroute6

Scanner
Angry IP Scanner - ipscan http://angryip.org/

Autres outils (plus technique)
- netstat http://www.google.fr/search?q=netstat
- tcpdump http://fr.wikipedia.org/wiki/tcpdump
- ethereal http://fr.wikipedia.org/wiki/ethereal
- nmap http://fr.wikipedia.org/wiki/nmap
- nessus http://fr.wikipedia.org/wiki/nessus_(logiciel)
- telnet http://fr.wikipedia.org/wiki/telnet
- minicom http://fr.wikipedia.org/wiki/minicom
- HyperTerminal
- dig Domain Information Groper http://fr.wikipedia.org/wiki/Dig_(programme_informatique)
- nslookup http://www.google.fr/search?q=nslookup (DNS)
- nbtstat Diagnostic noms NetBios
- whois
http://fr.wikipedia.org/wiki/whois
http://www.completewhois.com
http://www.afnic.fr/outils/whois (nom domaine .fr)
http://centralops.net/co
http://www.whois.org

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Logiciel_de_s%C3%A9curit%C3%A9_informatique

Les ports de communication
http://fr.wikipedia.org/wiki/Port_%28logiciel%29
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_ports_logiciels
80 : consultation d'un serveur HTTP par le biais d'un navigateur web (Microsoft Internet Explorer, Mozilla Firefox)
21 : consultation d'un serveur FTP par le biais d'un client FTP (Filezilla, gftp)
25 : envoi d'un courrier électronique en direction d'un serveur via SMTP
110 : récupération de son courrier électronique via POP
22 : connexion à un shell de manière sécurisé Secure Shell SSH
443 : connexion à un serveur Web sécurisé HTTPS
Voir aussi la liste des ports dans /etc/services sous Linux/Unix.
http://fr.wikipedia.org/wiki/TCP
http://fr.wikipedia.org/wiki/UDP

Vérifier la fermeture des ports :
- LinuxSecurite (Nessus, NMap...)
- Shields UP! https://www.grc.com/x/ne.dll?bh0bkyd2
- voir Routage

Quelques "astuces" pour résoudre des problèmes de réseau (TCP/IP)
http://ftp.traduc.org/doc-vf/gazette-linux/html/2003/096/lg96-D.html#LG96D-2.FR

Commandes Windows TCP/IP
http://www.e-atlantide.com/informatique/commandes_win_tcp-ip.htm

Mail (SMTP) et Telnet
http://www.activexperts.com/activemail/telnet
sendemail.exe http://caspian.dotconf.net/menu/Software/SendEmail

Simulation d'un réseau
http://www.marionnet.org/

voir aussi
- ProgrammationReseau
- LinuxSecurite
- La configuration réseau de chez moi (privé)
- MaterielReseauPro
- SecuriteInformatique
- RoutageLinux
- ContacterSonPC

There are no comments on this page. [Add comment]

Si le contenu de ce site vous est précieux, vous pouvez faire un don via Flattr ou via la page de dons. Vous pouvez également donner des Bitcoins.
If contents of this site is valuable for you, you can donate through Flattr or using donation page.
You can also
Donate Bitcoins
Valid XHTML 1.0 Transitional :: Valid CSS :: Powered by WikkaWiki